Saisons Jeunes Sapeurs-Pompiers Lyon Rochat

Si vous souhaitez devenir Jeune Sapeur-Pompier à Lyon :

L’association de Jeunes Sapeurs-Pompiers

La section a été créée en avril 2016, regroupant des jeunes âgés de 12 à 18 ans dans le but :
– de regrouper des jeunes pour promouvoir leur sens civique et leur esprit de dévouement;
– de leur assurer une formation civique et théorique enrichissante sur le plan personnel;
– de les préparer, par des cours théoriques, des démonstrations pratiques et sportives, à la fonction de Sapeurs-Pompiers;
– de faciliter le recrutement ultérieur de Sapeurs-Pompiers professionnels, volontaires civils ou volontaires.

Les cours théoriques et pratiques ont lieu tous les mardis de 18h à 20h et les samedis de 8h30 à 12h30.
Des compétitions sportives et techniques au niveau départemental, régional et national sont également au programme.

La Formation est déclinée en 4 cycles:
JSP1: correspond principalement à la découverte des matériels ainsi qu’à l’enseignement des comportements qui sauvent et des valeurs liées à l’engagement citoyen.
JSP2 et JSP3: connaissances sur les manœuvres et l’emploi du matériel incendie, la prévention des risques de la vie courante et les acteurs de la sécurité civile.
JSP4: mises en situation contextualisées, proches de la réalité opérationnelle.

A l’issue de cette formation, les jeunes peuvent obtenir le Brevet national de jeune sapeur-pompier en passant avec succès des épreuves théoriques, pratiques et sportives. Ce brevet est un atout majeur pour devenir sapeur-pompier volontaire ou professionnel et est particulièrement apprécié dans le monde du travail.

Cliquez ici pour voir

CREATION DE LA SECTION JSP LYON ROCHAT 2016-2017 mise à jour 1er Mai 2018

SAISON JSP LYON ROCHAT 2017-2018 mise à jour 1er Mai 2018

Le Centre d’Intervention Lyon Rochat

Caserne 1922 Caserne 1957 Caserne 2016

Un peu d’histoire : L’ancien couvent de la guillotière est devenu un hospice destiné aux vieillards en 1827, mais sa gestion était devenue trop onéreuse et les Hospices décidèrent de le fermer. Les bâtiments furent loués à la ville de Lyon pour y installer une caserne annexe de pompiers en 1922.

Il est 0h15, dans la nuit du 13 novembre 1930, quand le central des sapeurs-pompiers reçoit un appel téléphonique du poste de police du 5e : un éboulement vient de se produire sur les pentes de la colline de Fourvière, entre la montée du Chemin-Neuf et la rue Tramassac. Il y a des victimes. Quelques minutes plus tard, un fourgon comprenant quatorze hommes placés sous le commandement du capitaine Michel-Pierre Rochat quitte la caserne de la Madeleine. Une trentaine de personnes légèrement blessées qui appelaient sous les décombres sont évacuées.

Des appels au secours ayant été localisés en provenance de la cour de l’hôtel du Petit-Versailles, situés rue Tramassac, le capitaine Rochat s’y rend avec quelques hommes, et les travaux de déblaiement commencent. À ce moment là – il est 1 h 53 – un nouvel éboulement se produit : le mur du Chemin-Neuf vient de céder, la colline s’est entrouverte, des tonnes de terre ensevelissent l’hôtel, les blessés et les sauveteurs.

Le bilan est lourd : la colline a englouti 16 habitants, quatre gardiens de la paix et 19 sapeurs-pompiers, dont le capitaine Rochat. Soit 39 morts. La ville entière prend le deuil. La caserne des sapeurs-pompiers de la Madeleine prendra alors le nom de « Rochat ».

Actuellement le centre exécute environ 10000 interventions à l’année sur les 3ème, 7ème et 8ème arrondissements de Lyon. Elles sont assurées par 70 sapeurs-pompiers professionnels et quelques sapeurs-pompiers volontaires, commandés par le Lieutenant-Colonel Daniel QUESSU et le Capitaine Patrick DUCHAMP.

Le centre dispose :

D’une Échelle Pivotante à mouvements Combinés pour réaliser des sauvetages, reconnaissances et brancardages en hauteur. D’un Fourgon Milieu Confiné pour les feux de parking souterrain, tunnel ferré et routier.
EPC Rochat
D’un Fourgon Pompe Tonne destiné à la lutte contre les incendies. D’un Fourgon Pompe Tonne Léger destiné à la lutte contre les incendies.
D’une Remorque Secours Routiers pour la désincarcération des personnes de leur véhicule lors d’accident routier. D’un Véhicule d’Intervention Diverse et de Présignalisation pour inondation, protection sur voie publique, ascenseur bloqué, destruction d’hyménoptères, Balisage pour les accidents routiers…
RSR Rochat
D’un Véhicule Léger de Reconnaissance pour le commandement d’interventions nécessitant plusieurs engins. D’un Véhicule de Secours et d’Assistance aux Victimes destiné au secours à personne (blessés, malaises, détresse vitale…)
VLR Rochat
D’un 2ème Véhicule de Secours et d’Assistance aux Victimes destiné au secours à personne (blessés, malaises, détresse vitale…).
VSAV2 Rochat



96596 personnes ont visités ce site.